Daniel Lévi

Pages pour les contributeurs déconnectés en savoir plus

Navigation

Contribuer

Outils

Imprimer / exporter

Dans d’autres projets

Pour les articles homonymes, voir Levi.

Ne doit pas être confondu avec Daniel Levy.

Cet article ou cette section traite d’une personne morte récemment ().

Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas à participer, en veillant à citer vos sources.

Les biographies étant habituellement écrites au présent de narration, merci de ne pas mettre au passé les verbes qui sont actuellement au présent. L'emploi des mots « mort » et « décès » est discuté sur cette page.
La dernière modification de cette page a été faite le 8 août 2022 à 21:33.

Daniel Lévi, né le à Constantine (Algérie française) et mort le dans les Bouches-du-Rhône, est un auteur-compositeur-interprète et pianiste français.

Connu du grand public pour son interprétation, en duo avec Karine Costa, de Ce rêve bleu, générique du film d'animation Aladdin en 1993, Daniel Lévi obtient un immense succès populaire en incarnant le rôle de Moïse dans la comédie musicale Les Dix Commandements en 2000.

Daniel Lévi a sorti sept albums solo, le premier sous le pseudonyme de Daniel Neuville. Ses genres musicaux sont teintés de jazz, soul music, World music et de variété française.

Daniel Lévi passe toute son enfance dans le quartier de La Duchère à Lyon, où il se prépare à son métier de musicien en étudiant le piano pendant une dizaine d’années au conservatoire de cette ville[réf. nécessaire]. Il y puise durant ses années de formation toute sa technique au piano en étudiant le classique et ses grands auteurs, comme Bach ou Beethoven[réf. nécessaire].

En 1983, Daniel Lévi compose et enregistre, sous le pseudonyme de Daniel Neuville, son premier album intitulé Cocktail[1] aux consonances électriques années 1980, teinté de premières inspirations jazz et soul. Il sort ensuite son premier 45 tours Fou de toi en 1984, puis deux autres en 1985 : Belle Africaine et Falaise bleue.

En 1991, tout en reprenant son vrai nom, il participe à la comédie musicale de Catherine Lara Sand et les romantiques, sur la scène du théâtre du Châtelet en y incarnant les rôles d’Alfred de Musset et de Frédéric Chopin. Il interprète avec elle la chanson Aime-moi comme ton enfant.

En 1992, il est engagé par les studios Disney pour interpréter, en duo avec Karine Costa, la chanson Ce rêve bleu (version française du titre A Whole New World) pour le générique de fin du film d'animation américain Aladdin sorti en France en novembre 1993. Ce rêve bleu se hisse à la troisième place du Top 50 en 1994. Daniel Lévi commence alors à se faire mieux connaître auprès du grand public.

En 1996, les studios AB lui ouvrent leurs portes pour l’enregistrement de son deuxième album Entre parenthèses qu’il compose et réalise entièrement et portant son vrai nom. C’est un album composé essentiellement de jazz et musique soul. Il présente ses musiques au Bataclan, à Paris, quelques mois plus tard.

En 2000, Daniel Lévi sort de l’ombre en incarnant le rôle de Moïse dans la comédie musicale d’Élie Chouraqui et Pascal Obispo : Les Dix Commandements. L'album se vendra à 700 000 exemplaires. La première représentation a lieu au palais des Sports de Paris en . Il porte au sommet de tous les palmarès la chanson phare L'Envie d'aimer qui se classe notamment deuxième au Top 50 et reçoit le Prix de la chanson originale aux Victoires de la musique en 2001. Le titre Mon frère qu'il interprète en duo avec Ahmed Mouici connaît également un grand succès. La comédie musicale rassemblera 1,8 million de spectateurs. Daniel Lévi obtient alors enfin la reconnaissance du grand public et de la profession.

Il figure, ainsi que la troupe des Dix Commandements, sur l'album Noël ensemble sorti en décembre 2000 au profit de la recherche contre le sida. Il participe, en 2001, à l'album et à la tournée des Enfoirés intitulé L'Odyssée des Enfoirés. Ce sera sa seule participation à la troupe.

Après le triomphe des Dix Commandements, Daniel Lévi veut revenir à la composition. En octobre 2002 sort son troisième album : Ici et maintenant, un album plus pop, sorti juste après l'effervescence des Dix Commandements, qu'il présentera en tournée (dont deux dates à l'Olympia de Paris en 2003).

En sort son quatrième album, Le Cœur ouvert, réalisé en collaboration avec Pascal Obispo. Daniel Lévi part ensuite en tournée et se produira quelques mois plus tard (fin 2007) au Casino de Paris pour un concert filmé présentant un mélange de ses différents albums.

Au début de 2005, il interprète, avec le collectif Asie (composé de soixante artistes), la chanson Et puis la terre en faveur des sinistrés du séisme et tsunami de 2004 dans l'océan Indien.

En , Daniel Lévi est de retour sur scène à Paris et le , il participe au concert de SOS Racisme sur le Champ-de-Mars, à Paris.

Les 11 et , il présente à la Cigale, à Paris, un nouvel album[réf. souhaitée] sorti le . L'album Daniel Lévi est son cinquième opus, plus personnel. Daniel Lévi revient à ses fondamentaux[réf. nécessaire], le jazz, la soul et la world music dans un album où la justesse et la qualité des interprétations sont au rendez-vous[non neutre]. Daniel Lévi présentera cet album sur scène en France (dont un concert au théâtre Mogador en ) et à l'étranger.

Après la tournée de son album, il sort en un sixième opus, best-of, intitulé 50 et quelques. L'artiste réunit dans ce nouvel album certains titres de son répertoire qui ont marqué sa carrière musicale (dont certains en enregistrement live) : L'Enfant, Change rien, Entres parenthèses, Lonelie, Avant, Ici et maintenant, ou encore L'Envie d'aimer.

Daniel Lévi présente ce nouvel album à l'Olympia à Paris, le . Durant son concert, il interprète notamment Ce rêve bleu avec Cerise Calixte. Il enchaîne avec une tournée estivale en Israël (Tel-Aviv, Jérusalem, Netanya).

En , il sort un single, Si on peut, engagé pour la préservation de la planète : « Permettre de réveiller les consciences sur la beauté de notre planète et la nécessité aujourd'hui comme demain de la chérir et la préserver »[non neutre].

En , il sort un single caritatif Toi, moi, nous, eux, lui, vous dédié au personnel soignant et aux personnes en première ligne lors de la crise du coronavirus. Il réunit pour le clip de nombreuses personnalités de la scène médiatique française dont Liane Foly, Nikos Aliagas, Michel Leeb, Lara Fabian, Elsa Zylberstein, Anthony Delon, Franck Dubosc et Vanessa Demouy[2].

En , Daniel Lévi revient avec un nouveau single Les Gens bien dans lequel il chante la vie, le partage et la reconnaissance[non neutre]. Il s'agit du premier extrait de son prochain album Grâce à toi prévu pour l'automne 2020[réf. souhaitée].

D'octobre à , il participe comme candidat à la deuxième saison de l'émission Mask Singer sur TF1 dans le costume du Robot. Il termine à la deuxième place de la compétition. Il revient dans la troisième saison lors de la finale pour chanter avec La Banane (personnage de Valérie Bègue). En août 2021, déguisé en Jules César, il interprète la chanson Marche (extraite de l'album Grâce à toi) dans le divertissement Les Stars remontent le temps au Puy du Fou sur M6.

Le , il s'engage auprès de l'association « Victimes du Covid-19 »[3] et de son président Lionel Petitpas pour soutenir la demande d'une journée de deuil national, afin d'honorer la mémoire des défunts du virus. Il interprète la chanson caritative Jamais le temps n'effacera, écrite et composée par Ciramarios, avec Le Collectif du Souvenir : Fabienne Thibeault, Daniel Lévi, Gilles Dreu, Pierre Billon, Alain Turban, David Alexandre Winter, Elisa Delubac et la chorale Le chœur des Polysons. Les bénéfices du single, distribué par Universal Music Group, dont le dessin de la pochette a été réalisé par des jeunes handicapés de Montigny-Lès-Cormeilles, sont dédiés à la construction d'un mémorial.

Daniel Lévi a quatre enfants : Abel, issu d'une première union ; Rephaël, Rivka qu'il a eus avec son ex-épouse Laure et une fille née le de son mariage avec Sandrine Aboukrat[4].

Atteint d'un cancer colorectal depuis 2019, Daniel Lévi meurt le à l'âge de 60 ans[5]. Il est inhumé le lendemain dans le carré juif du cimetière Saint-Pierre de Marseille[6],[7].

Sous le pseudonyme de Daniel Neuville :

Sous le nom de Daniel Lévi :

Sur les autres projets Wikimedia :

Daniel Lévi sur la scène de l'Olympia en 2019.
Daniel Lévi lors de sa tournée d'été 2019 à Jérusalem en Israël.