Djamel-Eddine Houhou

Pages pour les contributeurs déconnectés en savoir plus

Cet article est une ébauche concernant un homme politique algérien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Djamel-Eddine Houhou, né le à Biskra et mort en [1], est un diplomate et homme politique algérien.

Étudiant en économie à Lausanne, Djamel-Eddine Houhou rejoint le FLN en 1956. Il sera l'un des dirigeants de l'UGEMA avant de rejoindre le gouvernement provisoire (GPRA) à Tunis pour occuper plusieurs fonctions au sein du département des affaires étrangères dont il assurera un temps l'intérim du secrétariat général.

Dès l'indépendance en 1962 il rejoint l'administration du ministère des Affaires étrangères avec le rang de ministre plénipotentiaire et occupera d'abord le poste de directeur des affaires françaises avant d'être nommé successivement ambassadeur au Canada puis en Égypte.

En 1977 il est nommé ministre de la Jeunesse et des Sports. C'est sous son mandat qu'à lieu la réforme sportive qui donnera des résultats dans les années 1980.

Il sera ensuite ambassadeur en France puis ministre de la Santé publique.